Accueil
UNIGE
UNIL
Intranet
Accès
IUKB - Menu
 
 
> Accueil > Buts de la Fondation > Historique
 
La Direction de l’IUKB remercie les Universités de Lausanne et de Genève, l’Etat du Valais, et la Ville de Sion d’avoir soutenu la réalisation de cette métamorphose académique qui aura notamment pour effet d’accroître la visibilité des domaines de recherche du Tourisme, des Droits de l’enfant et de l’Inter- et transdisciplinarité, la valorisation de l’offre de formations ainsi que la qualité des prestations universitaires en faveur des étudiants qui les suivent.

Cette intégration prévoit que :

1. les activités académiques des domaines susmentionnés seront maintenues sur le site de Sion;

2. les étudiant-e-s débutant leur cursus d’études en études du Tourisme et en Droits de l’enfant en septembre 2014 seront immatriculé-e-s respectivement à l’UNIL et à l’UNIGE. Ils recevront leur diplôme de l’université concernée.

3. les étudiant-e-s qui ont débuté leurs études à l’IUKB à la rentrée universitaire 2013, dont la période d’études est partiellement couverte par l’immatriculation à l’UNIL et à l’UNIGE, recevront un diplôme de ces universités;

4. Les étudiant-e-s qui ont débuté leur cursus d’études en études du Tourisme et en Droits de l’enfant avant la rentrée universitaire 2013 recevront un diplôme IUKB.

5. les étudiant-e-s inscrit-e-s actuellement dans des formations continues en Droits de l’enfant de type CAS, DAS et MAS, dont les périodes d’études ne correspondent pas au calendrier universitaire classique, seront informé-e-s des modalités les concernant par les responsables attitrés. De manière générale, les étudiant-e-s inscrits dans des formations débutant après la rentrée de septembre 2014 recevront des diplômes de l’UNIGE. Les étudiant-e-s inscrits dans des formations qui ont débuté avant la rentrée de septembre 2014 recevront des diplômes émis par l’IUKB.

L'Institut Universitaire Kurt Bösch (IUKB), situé à Sion dans le canton du Valais (Suisse), a été fondé en 1989, il est reconnu par la Confédération depuis 1992 en qualité d'Institut Universitaire.

L’IUKB centre ses activités sur deux orientations thématiques transdisciplinaires : les Droits de l’enfant et le Tourisme. L'IUKB a pour mission de développer l'enseignement et la recherche dans la perspective originale et innovante de l'Inter- et Transdisciplinarité.

En mai 2012, sur la base d'un rapport de l'Organe d'accréditation et d'assurance qualité des hautes écoles suisses (OAQ), le Conseil Fédéral a renouvelé la reconnaissance accordée à l'IUKB en qualité d’Institut Universitaire. Dans le même temps, dans le contexte de l'entrée en vigueur ces prochaines années de la nouvelle Loi fédérale sur l’encouragement des hautes écoles et la coordination dans le domaine suisse des hautes écoles (LEHE), l'IUKB, tout comme les autres instituts universitaires suisses autonomes, a été prié d'intégrer une haute école agréée. En collaboration avec le Canton du Valais, les Recteurs des Universités de Lausanne et de Genève soutiennent très activement ce processus. La Direction de l'IUKB est enchantée d'envisager ces nouvelles perspectives académiques et des opportunités que cela créera pour son personnel scientifique et les étudiants.

L’IUKB se prépare à une mutation institutionnelle exceptionnelle, celle d’intégrer ses activités académiques, pour la part consacrée aux études en Tourisme, à l’Université de Lausanne, pour celles liées aux Droits de l’enfant et à l’Inter- et Transdisciplinarité, à l’Université de Genève.

Cette intégration/rattachement est une grande opportunité non seulement pour les enseignant-chercheurs mais également pour les étudiant-e-s dans les domaines des droits de l’enfant et du tourisme, ainsi que pour le Valais qui, dans un esprit de collaboration, gardera sur son territoire une institution universitaire déjà renommée.

En effet, le cœur du projet prévoit que :
  1. les activités académiques resteront basées à Sion.
  2. les futurs étudiant-e-s en études du Tourisme seront immatriculés à l’UNIL et les futurs étudiant-e-s en Droits de l’enfant seront immatriculé-e-s à l’UNIGE.
Le processus d’intégration bénéficie du soutien actif des entités suivantes :
  • Département de la Formation et de la Sécurité du Canton du Valais
  • Université de Lausanne
  • Université de Genève
  • Ville de Sion
  • Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI).
Que reste-t-il à faire?
Les modalités, l’agenda de la mise en œuvre de ces rattachements, le cadre juridique, et autres modalités sont actuellement étudiés en détail par les Directions de l’IUKB et des Universités de Lausanne et de Genève en coordination avec le Département de la Formation et de la Sécurité du Canton du Valais. Au vu des relations étroites de collaboration développées depuis des années avec ces universités ainsi que des conventions et règlements communs déjà existants, les démarches seront facilitées.

La Direction de l’IUKB est résolument optimiste quant à la réalisation avec succès de ce processus souhaité par le Conseil fédéral à l’échéance de la fin 2014. Elle bénéficie du large soutien de tous les acteurs impliqués dans cette nouvelle étape de développement au service de la formation et de la recherche universitaires.

Informations/Presse

Pourquoi l’intégration?
Conformément à la LAU, l’IUKB est soumis à une procédure d’examen périodique du droit aux subventions menée, sous mandat du SEFRI, par l’OAQ. Cette évaluation est réalisée selon les exigences et les standards de qualité précisés dans les Directives pour l’accréditation, arrêtées par la CUS. En mai 2012, sur la base des résultats de l’évaluation de 2010, le Conseil Fédéral a renouvelé la reconnaissance de l’IUKB et son droit aux subventions selon la LAU.

Dans le contexte de la nouvelle loi fédérale sur l’encouragement et la coordination des hautes écoles et dans le respect du principe d’égalité de traitement entre les bénéficiaires de subventions, il a été demandé à l’IUKB de réaliser son intégration dans une haute école accréditée d’ici à fin 2014.

Un rappel succinct : l’IUKB c’est qui et qu’y fait-on?
L’IUKB est Institut universitaire basé à Bramois/Sion, Suisse. Il a pour mission de développer l’enseignement et la recherche dans la perspective originale et innovante de l’Inter-et transdisciplinarité. Ses domaines d’études sont: les Droits de l’enfant et les études du Tourisme.

L’IUKB est une petite université et en cela son fonctionnement et ses missions sont différentes des Hautes écoles spécialisées.

En chiffres, l’IUKB en 2013 c’est notamment:
  • 34.3 EPT (6.5 professeurs d’université, 16.2 membres du corps intermédiaires, 11.6 personnel administratif et technique)
  • 12 projets de recherche et mandats en cours
  • 14 doctorant-e-s
  • 249 étudiant-e-s
  • un budget de CHF 5'389'000.- dépensés à Sion (1'650'000 CHF proviennent du Canton du Valais, 1'500'000 CHF de la Confédération, et le reste de fonds de recherche, de mandats, d’écolages pour des formations continues). De 2009 à 2014, la recherche a rapporté plus de CHF 3'270'155.60 et a contribué à créer 10.4 EPT IUKB et 3.2 EPT externe
  • 12 partenaires institutionnels dans la formation et 21 dans la recherche (UNIL, UNIFR, UNIGE, UNINE, CUSO, IDHEAP, HES-SO, etc. )
  • 150 publications dont 16 articles dans des revues scientifiques avec comité de lecture.

Plus d’informations : Chiffres clés 2011-2012-2013